56 avenue de la Liberté, 02300 Ognes

C'est quoi ? - Le phénomène de paroi froide


moins_de_5_minutes_de_lecture
igloo-parois froides

Tout d'abord, le phénomène des parois froides fait référence à un état dans lequel les murs d'un logement sont froids (et non à température ambiante), même lorsque le système de chauffage fonctionne.

De plus, ce phénomène est d'autant plus perceptible si le logement est mal isolé. Et, c'est ce qui entraine une sensation d'inconfort thermique.

Enfin, les causes de l'apparition de ce phénomène sont multiples et les risques liés à la présence des parois froides sont nombreux.

C'est pourquoi dans cet article, nous détaillerons :

Définition

Les parois froides correspondent aux murs d'un bâtiment qui sont bien plus froids que la température ambiante à l'intérieur de la pièce.

Cela peut être dû à plusieurs causes et entrainer différents risques. C’est pourquoi il est recommandé de réaliser des travaux de rénovation énergétique afin de réduire ce phénomène.

 

De plus, il faut savoir que la sensation d’inconfort thermique apparaît dès que l’écart de température entre l’air ambiant et la surface des murs atteint 3°C.

C'est à ce moment que vous seriez tenté d'augmenter votre chauffage. Mais, les conséquences seraient rapidement visibles sur votre consommation d'énergie et, de ce fait, sur vos factures.

C'est pourquoi il est vivement conseillé de réaliser de travaux de rénovation énergétique. Or, avant d'entreprendre des travaux, il faut comprendre d'où vient ce phénomène et comment l'endiguer.

 

Illustration phénomène de paroi froide

Causes

Maintenant que vous savez reconnaitre ce phénomène de paroi froide, il faut déterminer son origine.

En effet, la sensation de paroi froide peut être causée par de nombreux facteurs, entre autre :

  • Une mauvaise isolation thermique :

Une isolation insuffisante des murs permet aux températures extérieures de pénétrer à l'intérieur du bâtiment. C’est ce manque d’isolation qui favorise les échanges entre l'air extérieur et l'air intérieur et qui induit un refroidissement des parois.

 

  • La présence de ponts thermiques :

Le pont thermique est un élément structurel d’une construction. Cela peut être évité grâce à une bonne isolation (de préférence extérieure). Ce point de contact entre une paroi extérieure et une paroi intérieure permet la conductivité de froid ou du chaud.

 

  • Infiltration d'air :

Les courants d'air froid provenant de l'extérieur peuvent refroidir les surfaces intérieures, même chauffées, et sont souvent causés par une mauvaise étanchéité à l’air dû à des anciennes menuiseries par exemple.

 

  • Condensation et ventilation :

Un logement mal ventilé est plus sujet à l'accumulation d'humidité sur les parois, ce qui peut entraîner une sensation de froid. Sans oublier que le phénomène de paroi froide génère également de la condensation et donc, de l’humidité.

Risques

Les parois froides peuvent entraîner plusieurs problèmes 

  • Inconfort thermique :

Les surfaces froides peuvent donner une sensation désagréable aux habitants et compliquer le maintien d'une température intérieure confortable. C’est-à-dire que la température ambiante de la pièce n’est pas constante, de ce fait, il faut chauffer plus pour réduire cette sensation d’inconfort thermique.

 

  • Augmentation de la consommation d'énergie :

Pour compenser les déperditions de chaleur due aux parois froides, le système de chauffage devra fonctionner plus longtemps et/ou plus fort pour avoir une sensation de confort thermique et donc cela va  consommer plus d'énergie.

Travaux à faire

Pour résoudre ce problème des parois froides, voici quelques travaux vivement conseillés :

  • Améliorer l'isolation :

Renforcer l'isolation des murs pour réduire les pertes de chaleur. Vous pouvez faire votre choix entre l’isolation extérieure ou l’isolation intérieure.

 

  • Réduire les fuites d'air :

Identifier les zones sujettes à l'infiltration d'air froid. Souvent, il s'agit des menuiseries trop anciennes.

 

  • Ventilation adéquate :

Assurer une ventilation adéquate par le biais d'une VMC pour prévenir l'accumulation d'humidité et la condensation, surtout en cas d'isolation.

Conclusion

Pour conclure, bien que le phénomène de parois froides soit présent, il est possible de le limiter notamment avec une bonne isolation.

De plus, l'isolation entraine une meilleure étanchéité à l'air ce qui permet également de réduire les courants d'air. Cela est accentué s'il y a eu un changement de menuiseries lors de la réalisation des travaux.

Finalement, l'ensemble des actions menées permet donc de l'imiter, voire de supprimer cet inconfort thermique.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Mon accompagnateur Rénov' (MAR)

29 Nov 2023

Le dispositif MAR (Mon Accompagnateur Rénov') a été créé dans le cadre de la loi climat et résilience.
En effet, l'État a pour mission de rénover 200 000 logements de manière globale. Mais les do...

Rénovation énergétique et subventions : Mise à jour 2024

15 Nov 2023

Lundi 12 juin 2023, le ministère de la Transition écologique se réunissait avec des acteurs du bâtiment pour faire la présentation des évolutions du dispositif « MaPrimeRénov’ ».
En effet, cette ...

C'est quoi - Le confort thermique

18 Oct 2023

Le confort thermique correspond à une sensation de bien-être dans un logement. Il a différents avantages et peut s'obtenir en réalisant des travaux de rénovation énergétique.
Définition
Le confor...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par La Maison Saint-Gobain – Marque du groupe Saint-Gobain

Connexion